Chalet « La petite soeur »

L’espace conçu par ACDF se présente comme la version épurée du bâtiment existant sous la forme d’un prisme immaculé logé sur un socle de béton. Au-delà du contraste, plusieurs fils conducteurs unissent les deux volumes. Le toit de tôle et le revêtement de bois blanc de l’agrandissement s’inspirent de l’écorce lisse et brillante des bouleaux qui poussent sur le site, et rappellent en même temps la peinture à la chaux des granges ancestrales.

Détails

Les propriétaires de cette maison perchée sur la rive du lac Ouareau, à Saint-Donat, avaient besoin de plus d’espace pour leur famille nombreuse. Afin de donner à cette famille reconstituée un lieu où chacun trouve sa place, ACDF a créé un agrandissement qui reprend la volumétrie de la maison existante. La nouvelle partie préserve le bâtiment d’origine et rend ainsi un délicat hommage à la maison canadienne, saluant au passage le paysage unique qu’elle épouse.

À l’intérieur, les espaces ouverts et l’abondante fenestration permettent un point de vue incomparable sur le lac. Favorisant une circulation fluide, le rez-de-chaussée exploite la richesse et la simplicité des matériaux – plancher de béton poli, cadre de bois naturel – et s’articule autour d’un objet central : le foyer. Grâce à son mobilier de lattes noires, le foyer convie une atmosphère enveloppante et crée un cocon de confort dans le vaste séjour. Les banquettes intégrées sont des repaires d’intimité dans les espaces communs et dissimulent habilement du rangement. La salle familiale et sa table de jeu invitent à s’approprier l’espace, pour du temps en famille à la fois ludique et paisible. À l’étage inférieur, on atteint la nouvelle chambre des propriétaires. Nichée dans la falaise, la pièce tire profit du dégagement créé par l’escarpement pour laisser entrer un maximum de lumière.
La transition entre l’ancien et le nouveau se fait en empruntant un pont vitré. Une bordure de chêne encadre la vue sur la maison existante et sa teinte chaude se marie à celle du bois d’origine. D’une forme tronquée, le pont est assez large pour être investi et, suspendu au-dessus d’une coulée verte, il devient une halte dans le paysage. Son axe permet de tracer une ligne entre la cuisine de l’espace existant et le nouveau séjour. Même dans des lieux distincts, les membres de la famille peuvent ainsi se voir et partager des moments ensemble.

La transformation réalisée par ACDF conjugue la charmante patine du bâtiment en pièce sur pièce et les lignes pures de l’agrandissement. Des espaces privés sont créés au sein des espaces partagés pour donner à cette famille un lieu de vie spacieux aux dimensions humaines.

Chalet « La petite soeur » 2018-08-09T10:53:11+00:00

Project Description